Operations

Senegal

  Rufisque Offshore   Sangomar Deep Offshore   Sangomar Offshore

Cairn a foré les premiers puits en eaux profondes au large du Sénégal en 2014 et a fait deux découvertes, dont le champ SNE, permettant l’émergence d’un nouveau bassin. SNE a été la plus grande découverte de pétrole en 2014, et ce à l’échelle mondiale.

inpage_Senegal.jpg inpage_Senegal.jpg

Depuis, la region considerée jusque là comme frontière, a vu naitre un “play” pétrolier emergeant, attirant l’attention de l’industrie pétrolière mondiale. Cairn est devenu opérateur des trois blocs au large du Sénégal en 2013, acquérant une participation de 65% dans les trois blocs couvrant une superficie combinée de 7000km2. Depuis lors, Cairn a mené trois programmes de forage en tant qu’opérateur et a posé les bases d’un plan de développement multi-phases du champ SNE.

Le champs SNE couvre une vaste zone d’environ 350 km2 et comprend deux horizons réservoirs superposés composés par les séries S500 à la base et S400 au sommet.

Il a été proposé de développer le champ SNE en une série de phases, la première ciblant principalement les ressources des séries S500 au moyen de 26 puits producteurs sous-marins, ainsi que des puits injecteurs d’eau et de gaz, raccordés à une unité flottante de production et de stockage (FPSO). La plateforme FPSO, avec une capacité de production de ~100 000 barils de pétrole par jour, se situera à la bordure Est du champ SNE où la profondeur d’eau est d’environ ~800m.

Les installations sous-marines seront conçues pour être extensibles, afin de couvrir les futures phases de développement SNE, et fournir par la même occasion un “hub” de développement pour d’autres découvertes de pétrole sur le bloc. Le début de la production est prévu pour 2022, avec une prévision de production nette de plateau pour Cairn d’environ 40 000 barils par jour.

Le plan de développement du champ est en progression: le Rapport d’Evaluation détaillant les bases de la commercialité du projet a été envoyé au gouvernement au mois de juillet; les réponses de l’appel d’offres pour l’installation FPSO et l’infrastructure sous-marine de soutien ont été recues et sont en cours d’évaluation pour l’établissement d’une liste restreinte de candidats, cela avant la Conception de l’Ingénierie de Base (FEED) prévue pour le quatrième trimestre; en parallèle du travail d’ingénierie détaillé, une étude évaluant l’impact environnemental et social a été envoyée et le travail détaillé du financement du projet est en cours.

La présentation et l’approbation du Plan de Développement et d’Exploitation devrait avoir lieu au deuxième semestre de 2018. Le transfert du role d’opérateur à Woodside est prévu pour le quatrième trimestre de 2018, la Décision d’Investissement pour le Champ (FID) devrait suivre en 2019.

Nous sommes opérateur et détenons 40% de participation sur les trois blocs au large du Sénégal (Sangomar Profond, Sangomar Offshore, Rufisque Offshore), avec nos partenaires de la Joint Venture Woodside 35%, Far Ltd 15% et la Société des Pétroles du Sénégal (Petrosen) 10%.

BROCHURE (PDF 3.3MB)

Wolof (PDF 3.3MB)

Voir la page en anglais

inpage_Senegal.jpg
Back to Operations